L’analyse des résultats en chiffres

Je vais directement rentrer dans le vif du sujet, je suis partis au 1er janvier 2021 avec un capital de 498,44€ pour finir l’année à 671,54€. On est donc sur une belle moyenne avec une augmentation de capital de 34,73% et avec 2114€ misés et 2287,10€ de gains, je réalise un gain net de 173,10€ soit un retour sur investissement de l’ordre de 8,19%.

Cela représente sur l’année, 231 paris dont 71 remportés soit 30,75% de paris gagnants sur des cotes en moyenne de 3,16 (sachant qu’avec ma stratégie je mise plus quand je gagne que quand je perds).

Un résultat relativement correct dont je pourrais me satisfaire, mais je suis bien en dessous de ce que j’esperai faire, je comptai en début d’année doubler mon capital. Ai-je été trop ambitieux ? trop prétentieux ? Une chose est sure c’est que malgré tout ma stratégie continue de fonctionner, après plus de 230 paris cette année et 726 paris en tout depuis le commencement, on peut dire qu’on tient sur la longueur et c’est ce qui est rassurant pour la suite (je rappelle que je suis partit au tout début de 60€). Beaucoup de parieurs peuvent être très bons quelques semaines, quelques mois, mais réussir à continuer d’être gagnant après plus de 3 ans d’activités, c’est exceptionnel, dans le monde des paris sportifs on dit que seul 1 à 3% des parieurs sont gagnants sur le long terme.

Pour rentrer un peu plus dans les détails. J’ai réalisé 76 martingales en tout, abandonné 6 et donc gagné 70. Sur les 6 martingales perdues, on en perd 3 sur une série de test que j’ai réalisé pendant 2 mois pour diversifier ma méthode de selection de match mais qui s’est finalement révélé trop aléatoire et donc peu fructueuse, même si ça partait bien au début. Ces 3 martingales me font perdre 163,50€ à relativiser puisque sur l’intégralité de cette série de test (23 martingales en tout) le bilan net est de -64,70€. Cela se constate sur le graphique au dessus dans la chute de mon capital fin avril, début juin.

Je vous donne un petit aperçu global de mes martingales de cette année, comme vous pouvez le constater j’en gagne plus de 40% au premier palier, plus de 17% au deuxième palier et plus de 14% au troisième palier. Donc je gagne plus de 71% de mes martingales sur les trois premiers matchs de la série, ce qui est excellent puisque c’est sur ces premiers paliers que le retour sur investissement est le plus élevé. C’est aussi un très bon témoin de l’importance d’une bonne selection des matchs car je le rappelle une martingale mal gérée peut s’avérer très dangereuse. Il est en effet primordial de bien gérer son capital, ses mises, le rapport bénéfice/risque pour chaque match et la pérennité de la martingale dans sa globalité, et on peut dire que sur tous ces niveaux je m’en suis plutôt bien sorti, même si j’esperais mieux, ça aurait aussi pu être bien pire.

NikTonBookie un site, une comu !

Pour ce qui est de la vie de la communauté, sachez que mes résultats ayant longuement stagné et que j’étais bien en dessous de ce que je prévoyais, j’ai mis en pause les abonnements pour ceux qui me suivaient déjà, à partir du mois de mai, car il est hors de question que je fasse payer un abonnement pour faire perdre de l’argent aux personnes qui me suivent et me soutiennent. Et je ne compte pas reprendre les prélèvements avant de recommencer à générer des gains plus conséquents. Un bon pronostiqueur est un pronostiqueur qui nique son bookemaker, pas ses clients !

En ce qui concerne le site en lui même, un tout petit peu moins de trafic cette année, même si j’ai de très bons retours, j’ai toujours du mal à me faire connaitre, d’autant plus que les sorties ont été drastiquement limité cette année et que niktonbookie grandit principalement grace au bouche à oreille.  J’espérais pouvoir faire de la pub sur facebook, mais je me fais à chaque fois refuser mes publications sponsorisées alors que beaucoup d’escrocs passent eux entre les mailles du filet, c’est rageant, mais on fait avec, je fais avant tout cela parce que ça me passionne.

J’ai aussi été moins présent sur notre serveur discord et j’ai moins publié d’articles cette année par faute de temps, mais je commence enfin à pouvoir me réorganiser pour remédier à cela et m’y consacrer un peu plus en 2022.

Je profite aussi de ce bilan, pour vous souhaiter une excellent et heureuse année.

Et bien sur si vous souhaitez nous rejoindre, l’abonnement annuel revient à moins de 10€ par mois, donc n’hésitez plus!

A très bientôt.

Consulter tous mes bilans mensuels