Les Bookmakers

Les bonus de bienvenue

Les offres de bienvenue sont l’appât du joueur pour les bookmakers mais les conditions sont souvent pas très claires et induisent la plus part du temps les nouveaux arrivants en erreur.

Dans le cas du pari remboursé, si vous perdez votre premier Paris certes vous récupérez votre mise en pari gratuit mais c’est jouable en 1 seul pari avec un délai de parfois une ou 2 semaines pour le jouer. Ajouter à cela que seul les bénéfices net du paris vous seront crédité, c’est à dire qu’avec un pari de 100€ sur une cote à 1,5 il ne vous restera que 50€ sur votre compte.

Dans le cas du pari offert à hauteur de votre dépôt cela fonctionne à peu près de la même manière, donc méfiez vous et lisez bien à plusieurs reprises les conditions d’obtentions et de fonctionnements. N’hésitez pas à consulter l’article de pronofrance à ce sujet, qui est plutôt complet, mais vérifiez tout de même que les informations soient à jour.

Si on veut que l’offre de bienvenue soit donc rentable, il faut généralement miser sur une cote à 2 ou plus, bref ça revient à jouer à du pile ou face sur votre premier dépôt. Un véritable attrape couillon.

Sans scrupule

Les bookmakers bien que soit disant régulés par l’ARJEL (censée protéger les joueurs), n’ont aucun scrupule à vous inciter à jouer toujours plus même si ils connaissent votre profil et vos habitudes de jeux. On vous fait miroiter régulièrement des paris offerts, mais qui n’en sont pas, puisque pour en bénéficier il faut miser une certaine somme en contrepartie.

L’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) impose certaines obligations aux bookmakers pour soit disant protéger les joueurs : plafond de mise, de dépôt, limite de mise quotidienne, etc, mais c’est au joueur lui même de les définir… Autant dire que ça limite grandement le bien fondé de telles mesures.

L’ARJEL impose aussi aux sites de paris sportifs d’afficher un message pour lutter contre les dangers des jeux en ligne (le message que j’ai en bas de page), mais pour certains ils l’affichent comme une provocation à jouer, un défi… Ils sont 13 sites agréés par l’ARJEL sur 14 à faire tourner ce message d’incitation au jeu: « Etes vous prêt à tout miser? » du genre « t’es pas cap », aux antipodes de l’effet escompté.

On pourrait presque trouver ça malin voir même drôle, si on ne s’imaginait pas que derrière il y a des gens (ils seraient prêt de 600.000 en France a présenter une pathologie face aux jeux d’argent) en détresses, surendettés et qui ont ruiné une grosse partie de leur vie en étant tombés dans l’addiction au jeu et que de leur coté les bookmakers s’en frottent les mains sans aucun scrupule.

Derrière ces parieurs se cachent aussi des mineurs (normalement interdits de jeu) que la Française des Jeux laisse parier en toute impunité dans les tabacs, ou à qui les bookmakers laissent déposer leur argent avant de vérifier leur identité et empocher l’argent du vice.

Gagner! mais pas trop quand même

En dehors de tout cela beaucoup de scandales, vous en verrez à la pelle dans les commentaires de certains sites spécialisés, ou autre forum. On vous fait miroiter des gains à longueur de journée mais derrière cela, beaucoup de joueurs gagnants se retrouvent limités dans leurs gains ou dans leurs mises, leur compte bloqué, avec des difficultés pour retirer leur argent. Et vous pourrez tout essayer, les conditions générales de vente et d’utilisation stipulent bien qu’ils ont tous les droits, et vous constaterez à vos dépends que l’ARJEL ne sert pas à grand chose.

Si le sujet vous intéresse vous pouvez aussi lire l’article du nouvelobs : paris en ligne: on parie que vous allez perdre

Sinon il y a aussi une pétition qui tourne que vous retrouverez chez les parieursfous.

Les deux avis que vous avez en capture d’écran sont tirés du site kuzeo.com, allez y faire un tour voir les avis sur chacun des bookmakers, il y en a des centaines, ça fait froid dans le dos.

Les pronostiqueurs sportifs

J’ai découvert l’ampleur du phénomène quand, ma stratégie se révelant efficace, j’ai commencé à me dire que je pourrai la partager et la monétiser. J’ai été alors subjugué par le nombre d’escrocs et de gens assez naïfs pour les suivre.

Des escrocs ? Pourquoi ?

Un grand nombre d’éléments pour répondre à cette question :

  • Ils vous promettent des résultats mirobolants, comme si ils connaissaient l’avenir, comme si il n’y avait pas de hasard dans les résultats sportifs, comme si ils étaient des experts omniscients qui peuvent prédire tout ce qu’il va se passer (scores exacts, matchs truqués, combiné farfelu, etc). Leurs véritables résultats, gardés bien secrets, prouvent malheureusement le contraire.
  • Pour que ce soit crédible, ils falsifient leurs résultats, en effaçant les pertes ou en modifiant les paris après coup dans leurs historiques et en ne gardant que les quelques paris gagnants et en faisant croire qu’ils ont misé des sommes astronomiques dessus. Pourtant aucun n’est en mesure de vous présenter un bilan certifié sur une plateforme dédiée (bet-analytix, Betivore, tipstop ou blogabet).
  • Leur principale activité, c’est la com. A coup de vidéos où l’on vous montre des liasses de billets, des voitures et des hôtels de luxe, pour beaucoup, ça donne envie, ça fait rêver. Sauf que cet argent ne vient pas des paris sportifs, mais des abonnés eux même, et oui avec 10.000 inscrits à 20 – 30 ou même 50€ par mois ça fait beaucoup de thune et de quoi se payer quelques bons coups de com, notamment en payant des influenceurs pour leur faire de la pub, c’est vite rentabilisé.
  • Ils ne vous laissent plus partir une fois que vous êtes abonné, il est parfois très difficile de se désinscrire et d’annuler l’abonnement, certain même demandent un mois de préavis, histoire de gratter un peu plus, chez d’autres il faudra faire la demande par courrier. D’autres encore se permettent de réactiver votre abonnement que vous aviez pourtant arrêté depuis quelques moi. Une autre méthode consiste à facturer le premier mois d’abonnement à un prix dérisoire et augmenter drastiquement le tarifs pour les mois suivants une fois que le processus de prélèvement mensuel automatique est lancé. Rien ne les arrête…
  • Aucun n’est déclaré en France (voir même pas déclarer du tout), et oui ça voudrait dire qu’il faudrait qu’ils payent des impôts, ou qu’ils pourraient être inquiétés par la justice pour leurs activités frauduleuses.
  • Ils ont des contrats avec les bookmakers (bien que cela commence à être réglementé) certains de ces soit disant pronostiqueurs sont rémunérés sur les pertes des gens qui les suivent… Ça motive pas vraiment à donner des pronostics justes.

Je pourrais vous donner des noms et des exemples à la pelle, ils sont légions sur snapchat, twitter et instagram, mais si vous êtes vigilant, vous saurez facilement les repérer.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur leurs méthodes et leurs pratiques, je vous invite à suivre « L’arnaque des VIP » sur twitter (qui fait un énorme boulot pour dénoncer tous ces escrocs) et à regarder ses deux petits reportages très enrichissants sur le sujet.

Et Nik Ton Bookie dans tout ça ?

Difficile de trouver sa place dans un univers ou les escrocs sont omniprésents et dans lequel les bookmakers prennent leurs clients pour des pigeons, difficile aussi de susciter la confiance de parieurs qui se font régulièrement avoir et qui sont naturellement méfiant vis à vis des sites proposant des pronostics sportifs.

Mais ça m’a motivé à faire les choses carrés, dans la plus grande transparence possible. Déjà mon activité est déclaré en France, je me suis inscrit en tant qu’auto-entrepreneur et mes coordonnés sont visibles aux yeux de tous. Je ne ferai pas ça si c’était pour escroquer des gens qui pourraient avoir envie de brûler ma maison ou me casser les genoux à cause des pertes que j’aurai pu leur causées. D’ailleurs les 3/4 des personnes qui me suivent actuellement sont des potes, et je n’ai aucune envie de les escroquer non plus.

Je suis aussi transparent sur mes résultats, je ne promet pas 80 ou 90% de pronostics justes (ça ne veut absolument rien dire). Je ne gagne en moyenne que 35% de mes paris mais sur des cotes fortes, et ma stratégie me permet de miser plus et de gagner plus lorsque je gagne que lorsque je perds.

Je ne ment pas sur les risques que représente le jeu, je le dis dans la description de mon activité, si vous êtes un parieur compulsif, passé votre chemin. Je pari peu, seulement 2 à 5 paris par semaine, le but étant de gagner, pas de parier sur tout ce qui bouge par envie maladive de jouer tous les jours. Ma stratégie demande du sérieux et de la rigueur, et je me dois de l’être moi même.

En espérant à travers cet article vous avoir aidé à y voir un peu plus clair sur le monde des pronostics et sur ma place la dedans.

Et en espérant que vous aurez compris que le bon pronostiqueur est celui qui nique son bookie, pas ses clients ! 🙂